logo

 

Accueil Page Accueil

 

sommaire Sommaire du site

TonquédecTonquédec

corofinCorofin

L'association

activitésSes Activités

infosInfos pratiques

correspondanceNous écrire

 

emailAutres sites

 

 

 

  Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Haut de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Haut de la page
 
version française  

Comité de jumelage de Tonquédec

  English version

Tonquédec


 Situation géographique   Histoire & Patrimoine   Culture   Tourisme & Sports   Divers 

liste Situation géographique    

Tonquédec (en breton, Tonkedeg) ,commune de 1096 habitants - Superficie de 1801 ha - Altitude de 90m - Tonquédec se situe dans le Centre du Trégor ( " Ar Goat "), région située à l’ouest du département des Côtes d’Armor (22) , à environ 10Km au sud-Est de Lannion (voir carte ) -Tonquédec fait partie du canton de Plouaret et de l’arrondissement de Lannion .

Drapeau
du Trégor
Trégor

listeHistoire et Patrimoine

Tonquédec au patrimoine architectural très riche est surtout célèbre pour son château qui appartient à la famille de Rougé depuis la fin du XIXè siècle.

  • Etymologie de Tonquédec

    Plusieurs origines sont répertoriées dont 2 sont mentionnées ici  :
    • Tonquédec tire son nom du château , nom composé de 2 mots bretons ton et guedet , lesquels signifient lieu élevé où l’on fait bonne garde.
    • La paroisse de Tonquédec est dite au 13è siècle Tron-Kadoc.  Saint Cado (Catoc) ne serait que l’éponyme de Tonquédec jadis Traoun Cadoc.

  • Le château de Tonquédec

    Vue du château  Dominant la vallée du Léguer, les ruines imposantes du château de Tonquédec et de ses onzes tours sont un magnifique témoin de la Bretagne féodale.
        Construit par la famille de Coëtmen - Penthièvre vers 1200, démoli en 1395, sur ordre du Duc Jean IV, car Rolland III de Coëtmen a participé à la rébellion d'Olivier de Clisson, reconstruit par Rolland IV de Coëtmen en 1406, puis modifié pour l'artillerie en 1577, repaire de huguenots pendant les guerres de La Ligue. Enlevé par surprise en 1614, il est finalement démantelé en 1626 sur ordre de Richelieu.

    Visites : blason
    Blason du Château
    Avril, mai, juin : tous les jours de 15h à 19h.
    Juillet, aôut : tous les jours de 10h à 20h.
    Septembre : tous les jours de 15h à 19h.
    Octobre : samedi & dimanche de 14h à 18h
    Toute l'année : groupes sur rendez-vous.
  •  

  • L’église ou collégiale St Pierre

    Eglise de tonquédec

       L’Eglise St Pierre  dépendait autrefois de l’évêché de Tréguier. Elle a été érigée en collégiale en 1447. Devenue paroissiale sous la révolution (1790), reconstruite en 1835, seuls ont été conservés une tour datée de 1773, les portes du 15ème, un bénitier du 13ème et le chevet avec ses vitraux de couleur du 15ème (la maîtresse vitre date du 15ème et représente des chevaliers de la maison de Tonquédec au 13ème).
    Le campanile (ou clocher) qui fait l’originalité de l’église date de la seconde moitié du 19ème siècle. Il a été rasé en 1961 et la cloche qui s’y trouvait revit maintenant dans la chapelle de St Gwenolé depuis 1991.
  •  

  • La chapelle de Kerrivoallan

       Cette chapelle de caractère (1600) domine la vallée du Léguer et comporte une tribune remarquable ornée d’entrelacs celtiques séparés par des pilastres sculptés à fûts canelés. Non loin de là on trouve une fontaine qui servait à la célébration d’un rite en faveur des enfants accusant un retard à marcher. Et sur la rivière "  Le Léguer "  , une passerelle permettant un accès au moulin de Kergrist, l’un des nombreux moulins à grains de la vallée du Léguer.

 

listeCulture

 La musique bretonne traditionnelle est encore bien ancrée dans le Trégor et est très reconnaissable grâce aux instruments comme la bombarde, le biniou (cornemuse) et l'accordéon diatonique.

 Il n'est pas rare de retrouver tous ces instruments lors de Festou noz (Soirée bretonne ) qui ont lieu tous les weekends en Bretagne.
 Ces Festou noz permettent des plus jeunes aux plus âgés de se retrouver et de danser ensemble.
 Les danses bretonnes sont très souvent exécutées en formant une grande chaîne où tout le monde peut entrer à tout moment. Les danses les plus connues sont la gavotte, l'An dro, l'Anter dro et la ridée.

 De même lors de ces festou noz, le chant n'est pas oublié : le Kan Ha Diskan est très prisé. Le Kan Ha Diskan est une manière de chanter où un chanteur (Kaner) apprend à chanter une phrase qui est répétée par un ou plusieurs chanteurs (Diskaner).

 Les chansons bretonnes sont de deux types : les soniou qui sont des chansons bretonnes légères (chansons d'amour, comptines pour enfants) et les gwerziou (chansons bretonnes tragiques ou faits divers) qui permettent de véhiculer la mémoire collective.

 

listeTourisme, Sports, Associations

  • Liste des associations : cliquer ici
    Pour de plus amples informations , adressez vous à la mairie (02-96-35-87-02).

 

Divers

Quelques informations sur notre région, consulter nos journaux locaux :